Le 20 mai 1961, inauguration de la plaque souvenir à Ribbesford

Le samedi 20 Mai 1961, à 8 heures, s’envolait de Paris en direction de Birmingham, une importante délégation d’anciens Cadets de la France Libre, conduite par le Président de leur Amicale, Pierre LEFRANC.

Monsieur TRIBOULET, Ministre des Anciens Combattants, avait accepté de participer au voyage pour présider les cérémonies qui allaient se dérouler.

En outre, cette délégation était accompagnée par Monsieur MURRACIOLE, représentant le Grand Chancelier de l’Ordre de la Libération ; le Capitaine MORVAN, représentant l’Association des Français Libres ; deux jeunes élèves Saint-Cyriens sous les ordres d’un de leurs Officiers ; ainsi qu’un groupe de journalistes.

A l’aérodrome de Birmingham, le Consul Général et Madame LAPIERRE attendaient les voyageurs et emmenaient dans leur voiture Monsieur TRIBOULET, tandis qu’un « bus » à impériale transportait les anciens Cadets.

A  16 heures, une foule sympathique se rassemblait à Ribbersford Hall, vieux manoir Elisabethain, qui fut durant la dernière guerre le siège de l’Ecole Militaire des Cadets de la France Libre.

Près du porche d’entrée, un tapis rouge menait jusqu’à la plaque masquée par un voile formé des drapeaux Français et Anglais et encadrée par deux Saint Cyriens en uniforme.

Le premier discours fut prononcé par le Lord Lieutenant du Comté de Birmingham qui adressa un message d’accueil à toutes les personnes présentes.

Puis le Président LEFRANC prit la parole pour remercier d’abord tous ceux qui avaient participé à l’organisation de la cérémonie, et en particulier le Wing Commander HOWELL propriétaire du Manoir de Ribbesford. Il remercie ensuite les Anglais de l’hospitalité qu’ils avaient réservée aux Cadets pendant la guerre.

Il termina en s’adressant aux jeunes Saint Cyriens :

 » L’engagement pris par le Général de GAULLE envers le Pays, le 18 Juin 1940, a été tenu à force de courage et de sacrifice. Les Armes de la France, n’ont pas cessé d’être présentes sur tous les champs de bataille et enfin au jour de la Victoire. Souvenez-vous en et souvenez vous que ceux de vos anciens qui sont partis d’ici ont pris leur part de ce courage et de ces sacrifices « .

Sir AGNEW évoqua la fraternité d’armes Franco- Britannique.

Enfin, Monsieur TRIBOULET, dans une très belle allocution repris pour la commenter, la phrase du Général de GAULLE : « Dans son chagrin, aux pires jours de son histoire, ils (les Cadets) ont consolé la France« .

Aidé de Sir AGNEW, le Ministre dévoila la plaque. Sur celle-ci on pouvait lire :

« Les Cadets de la France Libre, en fraternel Hommage à l’hospitalité de leurs Alliés britanniques.            Dans cette demeure de Mai 1942 à Juin 1944 l’Ecole Militaire des Cadets de la France Libre, continuant Saint Cyr, a formé cinq promotions d’Officiers pour la libération de la France« .

Pendant quelque temps les anciens Cadet s se promenèrent dans cette propriété qui évoquait pour eux tant de souvenirs.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.