Gratitude

Si les Cadets ont pu agir, ils le doivent à ceux qui les ont inspirés, à ceux qui les ont accueillis, à ceux qui les ont formés, à ceux qui les ont commandés, à ceux qui les ont aidés
Les quelques liens qui suivent vous permettront de découvrir ces amis qui les ont entourés

Les inspirateurs

Charles De Gaulle il a selon ses propres paroles « relevé l’épée brisée de la France« . Tous les Cadets ont eu une grande admiration pour lui et la plupart sont restés fidèles au delà de la Libération même si les choix politiques ultérieurs ont créés des divergences. Lui même a pour les Cadets une attention constante. Leur jeunesse et leur enthousiasme sont pour lui la preuve que la vraie France ne peut pas se résigner à l’oppression nazie.

L’accueil

Winston Churchill est l’antithèse de Pétain. Au lieu de baisser les bras, il a convaincu son pays de serrer les dents et de combattre jusqu’à la victoire, quelque en soit le prix. La phrase célèbre par laquelle il galvanise la Grande Bretagne  « Je n’ai à vous offrir que du sang, de la sueur et des larmes » est à l’opposée de tous les discours conciliants ou résignés des autres hommes politiques. Pour les Cadets qui vibrent à l’unisson du peuple anglais, c’est un héros et un modèle.

Les formateurs

Les officiers de l’Ecole des Cadets

Les chefs

Les amis

Résistants – anonymes