Les officiers de liaison

Les missions militaires de liaison permettaient de faire la liaison entre L’armée Française et les autorités militaires Américaines ou Anglaises. Durant la libération de la France, cela facilitait également l’installation d’une autorité civile légale dans les territoires libérés. Après Mai 1945, cela concernait l’occupation de l’Allemagne.

L’une des qualités indispensables était bien sur la maîtrise parfaite de la langue anglaise

Liaison avec les anglais (21ème groupe d’armée)

  • Rémy Dreyfus (6ème division airborne anglaise)
  • Henri Chevrier (50ème DI britannique) blessé 5 fois près d’Albert (Somme)

 

Mission militaire auprès du 12ème groupe d’armée

Dans ce document de septembre 1944, on trouve les cadets affecté à la 1ère armée US:
-Bernard DUPREZ, Jean DARCHIVES (de son vrai nom Sabatier), Jérôme DUCHESNE, Alain de GUNZBURG, Michel L’HUILLIER, Marcel THOUVIOT
et ceux affectés à la 3ème armée US:
Raymont BANZET, Ange GEILLON, Jacques KAUFMANN, Raymond VITTE, Charles VOELCKEL, Louis WEISS

Après l’armistice de 1945, on retrouve quelques cadets dans le décret daté du 22 juin 1945:
Paul GUIBERTEAU, Michel TREBUCQ, Jacques KAUFMANN, Serge ARVENGAS, Raymond VITTE