Noëls de Guerre pour les Cadets

Noël de 1940

En Angleterre, ils ne sont pas très nombreux, une soixantaine environ. Ils sont à Rake Manor et bien mal logés dans d’anciennes écuries

La messe de minuit est célébrée au camp Canadien. C’est quelques jours plus tard, le 30 décembre qu’ils reçoivent la visite de Charles De Gaulle et le plus beau cadeau du monde lorsqu’il leur dira au soir du réveillon:

« Désormais vous êtes l’Ecole militaire des Cadets de la France libre »

Les futurs cadets sont en France, dans l’Empire ou ailleurs. Certains ont déjà goûté des prisons allemandes, vichyssoises ou espagnoles.

Noel 1941

Ils sont déjà plus nombreux et fort bien installés dans les locaux de Malvern. A Noël, ils ont deux jours de quartier libre. La soirée de Noël se tient à la maison N° 5 de Malvern. Chaque cadet reçoit un cadeau.  Certains sont accueillis dans des familles anglaises.

Noël 1942

Les Cadets sont à Ribbesford

Ils sont de nouveau accueillis dans des familles anglaises

Les 15 cadets de la première promotion sont au loin et ceux de la promotion Bir-Hakeim viennent de recevoir leurs galons d’aspirants le 10 décembre lors de la visite du Général De Gaulle. Certains ont été invités au 2S de Londres.

Noël 1943

Il y a foule maintenant avec tous ceux de la future promo « 18 juin » avec près de 160 élèves

Ceux de Bir-Hakeim et ceux de Fezzan-Tunisie sont également partis

L’école comporte déjà plusieurs cadets morts pour la France: Quentin Bourgeois, Roger Colcanap – Jean-Claude Camors et Jean Digo, ce dernier mort par accident durant l’instruction.

Ceux de Corse et Savoie viennent d’être promus le 23 novembre et sont déjà partis.

Noël 1944

L’école est fermée depuis 6 mois … et les cadets sont à la bataille. Ils ont déjà atteint Strasbourg

Ce contenu a été publié dans Evènement. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.