Les Cadets et la recherche historique

Pour le lancement du Comité de l’Histoire des Cadets de la France Libre.

Avec le temps qui passe, la saga des Cadets n’est plus seulement le souvenir des Cadets encore en vie. Elle devient objet d’études historiques. Avec peut-être moins de chaleur et de vécu intime mais avec plus d’exigences scientifiques, avec le souci aussi de rassembler, au-delà des témoignages accumulés des parcours des Cadets et de leurs instructeurs, tous les documents et archives les concernant en les inscrivant dans un contexte et une perspective historique permettant de leur donner leur juste place dans les combats pour la libération de la France.

Les statuts de notre Association, dans ce cadre, ont prévu dans leur article 6 §4, la création d’un « Comité de l’histoire des Cadets de la France Libre ».

Ce Comité, qui reste à mettre en place, « réunit à l’invitation de l’association et suivant leur accord et leur adhésion, des historiens, écrivains, journalistes et personnalités diverses, qui, par leurs écrits et leurs actions, ont prouvé leur attachement à la mémoire des Cadets ».

« Le Comité contribue au recensement des archives, documents et travaux consacrés aux Cadets et à leur Ecole, à l’exactitude historique des informations diffusées sur l’Ecole et les Cadets ».

Si le Comité de l’histoire n’est pas encore installé, tout le travail préparatoire en amont est en cours d’achèvement. Hugues LAVOIX, notre secrétaire général, a numérisé un très grand nombre de documents et d’archives qui constituent le « fond documentaire » du futur Comité, à côté de la « somme » que constitue le travail de mémoire réalisé par André CASALIS dans ses ouvrages consacrés aux Cadets.

Mais la reconnaissance scientifique viendra largement de travaux universitaires que nous aurons suscités ou auxquels nous aurons apporté notre concours. Il convient ici aussi de les recenser pour ceux qui ont été réalisés avant la création de l’ASCFL en 2014.

Nous avons déjà signalé le récent Mémoire pour le Master en Histoire présenté à l’Ecole doctorale de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris en 2017-2018 par Félix TERRIER ; mémoire dirigé par Guillaume PIKETTY et Manon PIGNOT.

Ce mémoire porte pour titre : « de l’engagement à la mémoire : itinéraire des Cadets de la France Libre ». Il mérite naturellement notre lecture, nos commentaires, voire nos compléments ou nos observations. Non pour remettre en cause tel ou tel aspect du document mais pour prolonger la réflexion historique et les études autour du document. Ce pourrait être d’ailleurs un des premiers travaux du Comité de l’histoire qui pourrait auditionner l’auteur, Félix TERRIER, par ailleurs membre de l’ASCFL.

Au-delà de cet ouvrage, peu de travaux universitaires ont été consacrés en tout ou partie aux Cadets de la France Libre. Dans sa bibliographie, Félix TERRIER cite Jean-François MURACCIOLE (Les Français libres, Tallandier, 2009), Patrick RONGIER (L’Ecole militaire des Cadets de la France Libre, sous la direction de François COCHET, « Expérience combattante : Former les soldats au feu », Riveneuve, Paris,2011), et enfin Guillaume PIKETTY, (« Free French coming out of war », revue européenne d’histoire). C’est bien peu pour nous satisfaire. C’est pourquoi, relancer la recherche sur le rôle des Cadets dans la guerre et sur leur devenir ensuite, doit être l’une de nos premières préoccupations.

Autour de Hugues LAVOIX, et en étroite liaison avec André CASALIS, pourrait déjà se constituer un « noyau dur » de membres de l’ASCFL intéressés par ce projet. L’assemblée générale de décembre 2019 pourrait être l’occasion de lancer le Comité après avoir sollicité les historiens précités, et les Fondations proches qui disposent déjà d’un comité scientifique d’études historiques.

Le comité de l’Histoire constituera à l’évidence un moyen efficace et légitime permettant de pérenniser la « geste » des Cadets.

Pierre MOULIÉ, vice-président de l’ASCFL

 

Dernières nouvelles de l’association :

Le livre « En route pour l’Angleterre » rassemblant des textes de Cadets sur leur évasion vers l’Angleterre a été diffusé aux adhérents. Cette publication a été l’occasion d’une conférence au Cercle National des Armées le 28 janvier, à l’initiative de Michel ANFROL et des Amis de la Fondation Charles de Gaulle, avec sa présentation par René MARBOT, Hugues LAVOIX et Pierre MOULIÉ,

Les mémoires de guerre de Marc SAVIGNY, traduites en français seront prochainement publiées par l’ASCFL. Ainsi que l’ouvrage consacré à « la double évasion de Robert MOULIÉ » commandant la 1ère Compagnie d’élèves-aspirants de l’Ecole des Cadets de la France Libre (promotion du 18 juin »),

Les 2 et 3 février 2019, une délégation de l’association a été accueillie à Saint-Cyr Coëtquidan à l’occasion de la réunion de la Promotion « Cadets de la France Libre,

Le 9 mai 2019, une rencontre est prévue à Londres avec les nouveaux propriétaires du manoir de RIBBESFORD, avec la participation d’un représentant de l’Ambassade de France à Londres,

L’ASCFL est désormais représentée, au sein du conseil d’administration de l’association « la maison de la 2ème DB », par Pierre MOULIÉ.

D’importantes cérémonies auront lieu sur le parcours triomphant de la 2ème DB à l’occasion de son 75ème anniversaire, avec un temps fort à Strasbourg le 17 novembre 2019.

Pour télécharger cette lettre : (lien)

Ce contenu a été publié dans Lettre Trimestrielle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.