La lettre de Juillet 2020

chers amis

Cette 19ème lettre trimestrielle est rédigée alors que le confinement sanitaire a été levé en Métropole et dans l’Outre-Mer à l’exception de la GUYANE et de MAYOTTE, et que le deuxième tour des Elections municipales a pu se tenir le 28 juin.

1.      Le 18 juin et le message de notre Président René MARBOT.

Notre Président René MARBOT a été interviewé par la chaine d’information télévisuelle C NEWS le 18 juin, avec un passage renouvelé de cette interview tout au long de la journée. René a retracé son parcours du LIBAN jusqu’à RIBBESFORD, puis son parachutage en France occupée et le parcours victorieux en Allemagne. Il termine par cette réflexion opportune: « Qu’est-ce qu’une Nation, sinon le désir de vivre ensemble ? Sans cela, il n’y a pas de Nation !» Sage réflexion à méditer sans modération.

2.      Décès de Henri ECOCHARD

Dans cette période, nous avons appris le décès intervenu en avril des suites du Covid 19, d’Henri ECOCHARD, qui eut le grand mérite d’élaborer ce qu’il est convenu d’appeler « la liste ECOCHARD », liste de tous ceux qui ont rejoint la France Libre et le Général de GAULLE avant le 31 juillet 1943. Liste certes importante (plus de 53000 Noms), mais réduite au regard de la population française de l’époque et du faible nombre des authentiques résistants restés sur le sol français ! La liste ECOCHARD montre également l’importance du nombre des représentants de ce qu’il était convenu d’appeler alors «  les colonies françaises ». Tous motivés par l’appel du Général de GAULLE et la volonté farouche de sauver l’honneur de la France abattue par l’Armistice. Notre Président a fait part à Mme ECOCHARD des sentiments de respect et d’amitié que nous portons à son défunt époux, à sa fidélité indéfectible à la France Libre. (voir la liste)

On consultera avec intérêt la rubrique ECOCHARD dans WIKIPEDIA

3.      Echos du Conseil d’administration du 12 juin.

 Nous vous avions fait part, dans notre précédent envoi, du report à une date ultérieure de la réunion du conseil d’administration qui devait se tenir le 20 mars. Le conseil a pu finalement se réunir au 5 rue de SOLFERINO, le 12 juin. Parmi les sujets traités, la date du 13 septembre a été définitivement retenue comme date annuelle du souvenir des cadets de la France libre ; date de remise à MALVERN en 1941 du fanion de l’Ecole des Cadets de la France Libre par le Général de GAULLE. Une manifestation d’ampleur est envisagée pour le 80ème anniversaire en 2021, mais compte tenu de la situation sanitaire actuelle, une cérémonie plus sobre est prévue le 13 septembre de cette année devant la plaque du souvenir de l’Ecole des Cadets située au 1er étage de la galerie Est qui surplombe la cour d’Honneur des Invalides. Des informations vous seront données le moment venu sur ce projet. Nous espérons naturellement la présence du maximum de survivants de cette épopée des Cadets.

Ont été également évoqués des projets de films qui se dessinent actuellement sur les Cadets à l’instar de ce qui a été réalisé début juin sur les parachutistes SAS de la France Libre sur la Chaine de télévision RMC Histoire. Trois projets sont en gestation et nous vous informerons de leur avancée. Une première accroche de film (un teaser) a été réalisée avec André CASALIS et Hugues LAVOIX.

 Hugues nous a informés de l’avancement de son projet de Photoscope qui devrait être disponible en septembre : il s’agit d’un catalogue de photos pour l’essentiel prises à BRYNBACH, RAKE-MANOR, MALVERN et RIBBESFORD. Elles identifient les Cadets, leurs activités, les cantonnements, les principales manifestations (photos de Promotions, défilés, et les visites des personnalités militaires de la France Libre). Ce document est unique par sa richesse documentaire et les éphémérides associées.

4.      Une avancée capitale dans l’élaboration de la documentation sur l’école des Cadets

Dans le prolongement de la mise en place du Comité de l’Histoire, Hugues LAVOIX vient de mettre à disposition des chercheurs et de tous ceux qui s’intéressent aux Cadets un « plan de la documentation numérisée »de l’ASCFL. Ce plan recense près de 6000 documents directement accessibles à partir de la plateforme DROPBOX. Des membres du Comité de l’Histoire ont déjà fait part de leur intérêt pour ce classement ASCFL diffusé le24 juin.

5.      Quelques informations concernant les membres et les partenaires de l’ASCFL.

Malgré la pandémie et la longue période de confinement du printemps, nos relations se sont poursuivies avec nos partenaires, notamment : Fondation Charles de GAULLE avec l’arrivée de l’Amiral ERULIN, succédant à l’Amiral BARRERE, mais aussi avec l’arrivé au Conseil d’administration de l’ASCFL de Jean-Marie DEDEYAN qui remplace le Général CUCHE comme représentant de la Fondation (Le Général Bruno CUCHE acceptant pour sa part de rester au Conseil  à titre personnel). Fondation de la France Libre, Ordre de la Libération, Fondation LECLERC  oùle Général CUCHE est remplacé par le Général MICHEL.

Des contacts étroits sont maintenus avec le Général Bertrand PARIS (La Saint-Cyrienne) afin de mieux identifier etcompléter les dossiers individuels des « Cadets  Saint-Cyriens »survivants.

Les relations sont en train de se renforcer avec l’Association des Familles de parachutistes SAS (AFPSAS) au travers de la mémoire des Cadets SAS.

Parallèlement, des contacts sont à reprendre avec le nouveau Directeur de l’ECPAD qui  succède au CGA Christophe JACQUOT. Ce dernier nous a fait part de sa nouvelle affectation par décret du Président de la République, en qualité de « chef du service de la transformation de la Gendarmerie Nationale à compter du 1er juillet. Nous lui adressons nos plus vives félicitations et nos encouragements dans cette mission délicate.

Quant aux adhérents et familles des Cadets, nous apprécions toujours les contacts et échanges qui viennent éclairer des parcours ou rechercher des informations sur leur ainés : merci en particulier à Caroline PIGASSE et Jean-Pierre GAITZ, à Pascal HUYBRECHT, à Josée BLEYNIE qui nous ont récemment contactés.

Merci aussi à Hubert RAULT de « de GAULLE in LONDON »pour l’intérêt porté à nos travaux.

Tous ces contacts nous encouragent à poursuivre notre travail de mémoire et à assurer la pérennité du souvenir des Cadets de la France Libre.

En vous souhaitant une agréable période estivale.

Pierre MOULIÉ, vice-président de l’Association du Souvenir des Cadets de la France libre, au nom du Président René MARBOT et du Bureau.

Ce contenu a été publié dans Evènement, Lettre Trimestrielle, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.