Quatre-vingt ans de fidélité – Les Cadets et le Royaume-Uni

Les Cadets : 80 ans de relations continues et confiantes avec le Royaume-Uni

C’est le sujet de notre lettre trimestrielle de novembre 2020

Affirmer que la relation entre les Cadets de la France Libre et le Royaume uni est indéfectible est une tautologie !

Aucun Cadet n’a pu oublier l’accueil qu’il a reçu de 1940 à 1943 en arrivant sur le sol britannique pour rejoindre LONDRES et le Général de GAULLE. Ces jeunes gens, meurtris par l’occupation de leur pays, l’injure de l’Armistice, l’éloignement de leur Patrie et de leur famille, ont toujours trouvé du réconfort et de la bienveillance de la part de leurs hôtes qui ont su les accueillir et recevoir jusque dans leurs foyers. De cela, ils leur furent et restent toujours reconnaissants. Des liens d’amitié et d’affection se sont maintenus après la Guerre et demeurent encore aujourd’hui.

A une rencontre résultant des circonstances de la guerre, s’est substituée dès le retour à la paix en 1945 une volonté de maintenir les liens entre les Cadets et leurs hôtes britanniques. Ces liens, au-delà des rencontres individuelles d’une part, et de quelques unions matrimoniales nouées entre Cadets et jeunes filles britanniques, ont été entretenus d’abord par l’Amicale des Cadets, puis plus récemment par l’Association du Souvenir des Cadets de la France Libre (ASCFL).

En s’en tenant aux seules rencontres collectives de l’Amicale sur le sol du Royaume-Uni, on notera la première rencontre à l’occasion de l’inauguration du « banc du souvenir » à MALVERN en juin 1949.Une importante délégation de Cadets est accueillie par les autorités britanniques et par la direction de l’Ecole.

1949 Beaudoin, Le Guevel, Duluat, Laurent

Il faudra attendre mai 1961 pour l’apposition d’une plaque commémorative à RIBBESFORD, en présence d’une délégation de Saint-Cyr. Cette plaque, rédigée en français et en anglais, est inaugurée par M. TRIBOULET, ministre des Anciens Combattants et Sir AGNEN, Lord-Lieutenant des Midlands.

Puis ce sera le 30ème anniversaire du transfert de MALVERN à RIBBESFORD qui sera célébré en mai 1972 par une importante délégation de l’Amicale qui se rendra à MALVERN, à BEWDLEY (RIBBESFORD) puis à EDIMBOURG où elle sera reçue par Louis de CABROL, alors consul général de France dans cette ville. Une photo souvenir rend compte de cette visite.

Les cadets à Malvern en 1972

La même année, la princesse Alexandra d’Angleterre se rend à BEWDLEY où elle rencontre une délégation de Cadets.

Le 18 juin 1980, l’Amicale fait un voyage commémoratif à LONDRES pour le 40ème anniversaire de l’Appel. Elle set reçue à l’Ambassade de France.

En juin 1984, les Cadets sont présents lors du dévoilement par la Reine Mère de la plaque officielle du Conseil du Grand Londres sur la façade de l’immeuble de Carlton Gardens. Ils participent également à BEWDLEY et RIBBESFORD aux cérémonies du 40ème anniversaire de la fermeture de l’Ecole des Cadets.

Il faudra attendre mars 1988 pour une nouvelle visite de l’Amicale à MALVERN et BEWDLEY ; à MALVERN, avec le dépôt d’une gerbe au Monument aux morts, suivi d’un défilé de la Promotion « Cadets de la France Libre », arrivée de France par parachutage, et réception par la direction du Collège ; à BEWDLEY ensuite avec le dévoilement d’une plaque commémorative au Town Hall, puis avec le défilé dans les rues de la ville d’une compagnie de Saint-Cyriens de la Promotion « Cadets de la France Libre ».

1988 – Les cadets et la promotion Cadets de la France Libre à Malvern

En juin 1993, l’Amicale participera à l’inauguration de la statue du général de GAULLE à Carlton Gardens, en présence de la Reine Mère, du Chancelier de l’Ordre de la Libération et de Jacques CHIRAC, maire de PARIS.

Les cadets à Londres en 1993

L’année suivante, en mai, aura lieu un nouveau voyage commémoratif à MALVERN et RIBBESFORD pour le 50ème anniversaire de la fermeture de l’Ecole, avec réception à l’Hôtel de Ville de BEWDLEY et plantation d’un « arbre du souvenir » dans les jardins de la Mairie.

En juillet 1995, grâce à l’entregent et à la notoriété de René MARBOT qui réside alors à LONDRES, une délégation des Cadets est reçue à Clarence House par la Reine Mère qui, comme sa fille la Reine Elisabeth II, a toujours porté une attention bienveillante et chaleureuse aux Français Libres en général et aux Cadets en particulier ; rappelons ici que les Cadets ont souvent été sollicités entre 1941 et 1943 pour participer à des défilés et manifestations patriotiques à LONDRES en présence du Roi et de la Reine et des deux Princesses !

EN mai et juillet 1997, l’Amicale participe au pèlerinage de la Promotion « Commandant MORIN » à MALVERN et RIBBESFORD, en l’honneur des « grands anciens », puis une délégation de Saint-Cyriens et de Cadets est reçue de nouveau par la Reine Mère à laquelle est remis symboliquement un Casoar, couvre- chef de cérémonie des Saint-Cyriens et donc des Cadets dont les Promotions sont  depuis 1954 considérées à part entière comme des Promotions de Saint-Cyr.

1997 La promotion Commandant MORIN à Ribbesford

En juin 1999, une nouvelle cérémonie du souvenir conduit l’Amicale à BEWDLEY où est inaugurée une vitrine consacrée aux Cadets dans le musée historique de la ville. Un sabre de Saint-cyrien est remis au County Council.

 Puis le 18 juin 2002, l’Amicale se rend  à LONDRES pour l’anniversaire de l’Appel, Au pied de la statue du Général de GAULLE, un hommage solennel est rendu aux Cadets.

2002 -Discours de Pierre LEFRANC

En février 2005, les Cadets sont à LONDRES pour visiter le Musée CHURCHILL.

En juin 2010, une importante délégation française parmi laquelle se trouvent des Cadets et des familles de Cadets participe à LONDRES au 70ème anniversaire de l’Appel du 18 juin, en présence du Président de la République française, Nicolas SARKOZY.

Après la dissolution de l’Amicale et les efforts des Anciens pour relancer une dynamique du souvenir des Cadets, il faudra attendre fin 2014 pour la création de l’Association du Souvenir des Cadets de la France Libre (ASCFL).

Du 3 au 5 juin 2016, la nouvelle Association part sur les traces des Cadets avec son Président René MARBOT. Ce sera l’occasion pour les familles et enfants de Cadets et de leurs instructeurs de découvrir les lieux désormais historiques où ont séjourné leurs ainés et parents afin de se préparer à reprendre pied sur le sol natal après leur formation à MALVERN et RIBBESFORD. Rencontres avec les autorités locales à BEWDLEY, avec le Directeur du Collège de MALVERN, visites des locaux des Cadets (House n°5 à MALVERN et Manoir de RIBBESFORD).

Cette visite a permis aux familles de faire connaissance avec Merryn et Columb HOWELL qui après leurs parents décédés, propriétaires de RIBBESFORD, ont conservé les traces de la présence des Cadets dans leur propriété.

En 2018, RIBBESFORD est vendu à de jeunes investisseurs, MM. Russell et Samuel LEEDS que l’ASCFL rencontrera à LONDRES le 9 mai 2019. Ceux-ci prévoient de rénover le site et s’engagent à conserver les témoignages du glorieux passé du Manoir.

Les événements épidémiques survenus depuis début 2020, l’ampleur des travaux à conduire à RIBBESFORD, ont retardé la rénovation du site et un nouveau déplacement à RIBBESFORD prévu en 2020 a dû  être différé.

L’année 2021 sera l’occasion de célébrer, le 13 septembre, la date anniversaire de la remise à MALVERN par le Général de GAULLE, du fanion de l’Ecole. Une occasion, nous le souhaitons, de reprendre le chemin de LONDRES, MALVERN et RIBBESFORD pour aller à la rencontre des souvenirs qui nous rassemblent au travers de nos pères, Cadets et instructeurs de l’Ecole Militaire des Cadets de la France Libre.

Pierre MOULIÉ, vice-président de l’ASCFL

Ce contenu a été publié dans Evènement, Lettre Trimestrielle, Lieu, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.